Un premier vernis ne s’oublie jamais

Et non ! Je ne me suis pas « mourute » asphyxiée à force d’inhaler mes petits vernis ! Je suis encore en mode vacances… J’ai repris mes activités mais j’y vais crescendo 😉

Bref, il y a quelques jours, devant un présentoir Essie, je sélectionnais deux ou trois vernis, histoire de compléter ma collection, quand mon regard s’est arrêté net sur un flacon blanc profond et nacré : « Pearly white « .

Généralement, cette texture perle (« Sheer ») ne m’attire guère voire pas du tout !

Mais lorsque j’ai pris le flacon dans les mains, il me ramena quelques années en arrière (un bon paquet d’années). Soudain, je me suis vue adolescente portant en permanence ce genre de vernis ; je me revois admirer les reflets nacrés, faire ressortir toutes les teintes allant du jaune au violet en jouant avec un rayon de soleil ; j’entends ma grand-mère pour qui seul le vernis rouge trouvait grâce à ses yeux, me dire que cette couleur était abominable et que j’avais des mains de cadavre ; je me souviens lui tourner autour amusée, imitant une zombie sortie du clip Thriller… Ce flash-back m’a fait sourire et donné envie de porter à nouveau cette couleur irisée et pourtant désuète à mes yeux !  J’ai donc fini par l’acheter :

vernis Pearly white flacon

Côté pose, c’est un peu galère car ce vernis peut laisser des traces de pinceaux si l’on appuie trop :  Avec cette texture, le pinceau doit effleurer l’ongle, il ne faut pas l’écraser.

En plus, il ne pardonne aucune imperfection sous peine de la mettre en valeur : Genre si ta base n’est pas parfaitement posée, tu peux tout recommencer. Ici, j’ai appliqué « Blanc » d’Essie en première couche car je voulais une couleur vraiment opaque.

Vernis essie Pearly white

reflet Pearly white

Etonnement, j’ai vraiment apprécié porter cette couleur qui ressort divinement bien sur une peau hâlée, qui passe partout et va avec tout. Bref, un classique pas si ringard !

Et toi, le vernis façon perle de culture ça te tente ?

Il était comment ton premier vernis ? Tu t’en souviens ? 

Essie Pearly white

signature blog

27 réflexions sur “Un premier vernis ne s’oublie jamais

  1. alors comment dire mon 1er vernis c était hier 😀 ok ok disons plutôt avant hier mais bon hier avant hier c est pas grave hein le principal c est le VERNIS !!!
    le mien était comme toi nacré mais pas blanc il était rose mon dieu quand j y pense une horreur ce truc beurk mais le 1er vernis c est comme toutes les 1eres on en garde un souvenir emu … 1er vernis , 1er gloss, 1 bisou, 1er mojito hummmmm le mojito …. euh je crois que vu l heure le café serait plus de rigeur !!!!!!

    Bisous la miss et bonne journée

    • Ma philosophie de vie, serait plutôt de me moquer du « premier » (comme de ma première paire de chaussettes) et de m’intéresser qu’au « dernier »… vernis, bijou, fringue et tout et tout 😉

  2. Très heureuse d’avoir découvert ton blog, le post du jour m’a fais remonter dans mes souvenirs. Le choix de ce vernis est très bon, mais pas évident à poser vu qu’il pardonne pas les imperfections…

    • Merci ! Il n’est pas si terrible si on n’écrase pas le pinceau, il ne laisse pas de traces et pour les imperfections on peut les masquer avec une bonne base 😉

  3. – Bonjour, je m’appelle Guillaume
    – Bonjour Guillaume !!
    – Eh bien, euh… ah, c’est marrant, je crois bien que je n’ai jamais porté de vernis.
    – Ooooooooooh !!!

  4. Pour moi c’était un rose poudré… Et bizarrement quand j’ai trop abusé de couleurs et que je souhaite faire une pause (surtout mes yeux), je porte cette couleur 😉

  5. Ayant commencé à porter du vernis tard, je suis allé dans la provoc et mis du noir pour faire réagir mes parents 😉 Ma grand-mère n’avait pas aimé non plus ! Mais ensuite, j’ai porté du rouge, du bleu, du vert vert…. Bref, toutes les couleurs. Mais j’avoue que de voir ce blanc nacré ça me donne envie d’essayer !

  6. Mes premiers vernis étaient roses, violets nacrés, etc…
    Je crois qu’on a toute commençé pour avoir un style discret mais qui faisait mémé ! ( oups, désolée !)
    Et encore ton effet est réussi car tu as mis une base opaque. Sinon, tu faisais mémé toi aussi ! 😉
    Pour l’instant, je ne suis pas fan mais il ne faut jamais dire jamais…

    • Un peu « mémérisant » c’est vrai ! Tu as raison de ne dire « jamais je ne porterai ce vernis », car il suffirait que Chanel lance la couleur à la prochaine saison ; pour que l’on change d’avis et le porte fièrement… Bêêêêê !!! 😉

  7. Moi aussi ce genre de vernis nacré était mes premiers vernis, d’ailleurs je ne mettais que ça au début, donc je m’en suis lassée. C’est vrai que ça ne pardonne pas le moindre défaut, moi qui ai les ongles striés c’est galère, donc bonne idée la base blanche !

    • Avec le blanc en base, tu recouvres l’ongles et ses défauts, tu intensifies aussi la couleur (comme pour les néons) et j’avais peur qu’il soit un peu transpirant et devoir en mettre 6 couches 😉

Un petit commentaire pour toi, un grand bonheur pour moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s